fbpx
2016 : l’année de la Transformation Digitale
24
Mar

2016 : l’année de la Transformation Digitale

En mars 2016, le baromètre de la Transformation Digitale CSC France publiait ses chiffres sur les grandes évolutions en France.
Google titre d’ailleurs une analyse : « Réalisme et pragmatisme en France pour les entreprises françaises. 60% des entreprises ont sauté le pas. »

Qu’est ce que la Transformation Digitale ?

Selon le magazine Cadre Dirigeant : « La transformation digitale consiste en l’utilisation de toutes les ressources possibles du numérique pour accroitre son business, donc utiliser ce nouveau canal à part entière en complément des outils précédents, et non pas simplement de concevoir un simple site avec formulaire de contact, aussi beau soit-il. »

Ce type de changement doit être lancé par le haut de la pyramide.
Les dirigeants doivent lancer cette transformation, cette mutation interne et externe. Acceptée ou imposée (selon le type de conduite du changement), cette transformation touche tous les services, toutes les ressources humaines de l’entreprise.
D’où aussi l’importance de prendre en compte « l’homme » dans cette transformation.

En conclusion, l’article du magazine précise : « La transformation digitale s’inscrit dans une conduite du changement collaborative et participative avec les avantages et les inconvénients qui en découlent. »

Enfin, une autre définition très explicite est publiée dans the Hypertextual :

[…] Ludovic Cinquin, DG Octo France, en apporte une définition fulgurante : la transformation digitale c’est l’exploitation radicale des possibilités d’internet.

En développant cette notion, on peut avancer que cette radicalité s’exprime selon trois axes :

  • le temps : avec la notion de temps-réel, internet abolit le temps
  • l’espace : avec l’ubiquité qu’offre la mobilité
  • l’universalité : avec l’accès à la multitude, internet abolit les limites au potentiel d’audience

 

Concrètement, pour les entreprises ayant sauté le pas ?

Le baromètre CDC met en avant différents indicateurs pertinents sur les résultats (et relayés par l’analyse de Google).

3 grands changements sont observés.

Toutes les entreprises sont concernées

Les entreprises françaises ayant répondu à l’étude prennent conscience des opportunités du digital comme accélérateur de business, source de croissance et d’innovation et perçoivent le gain d’efficacité et la réduction des coûts.

Nouvelles opportunités, remise en question et innovation

Le digital, synonyme d’opportunité : 99% des répondants estiment que le développement du digital permet de repenser leur business model, de créer des offres et services, de faire évoluer les modes de management et de simplifier les processus organisationnels.
De plus, pour 95% des répondants, l’innovation digitale est un facteur important, voire indispensable, de pérennité et de croissance pour leur organisation.

rupturedigitale

De nouvelles orientations client

  • Plus d’efficacité : pour 93% des répondants, le digital rend possible une expérience client plus riche (via l’omnicanalité, la personnalisation, le mobile et le social).
  • Plus près du consommateur : 83% des répondants estiment que le digital transforme largement ou fondamentalement la manière dont les clients s’informent et accèdent aux offres.

implicationclient

usagesclients

Une évolution économique majeure

L’analyse de Google reprend en conclusion : « Pour CSC, 2016 est l’année des 4D avec la Disruption des modèles économiques, la Digitalisation de la relation client, la Diffusion du digital en interne et le Désilotage de la chaîne de valeur. »

Reprise du visuel de l’étude CSC sur les 4D :

4D

Et vous, où en êtes-vous ?

Inflexia a fait évoluer ses services depuis 2012. De l’accompagnement en stratégie digitale et stratégie marketing ; Inflexia accompagne désormais les entreprises et les collectivités dans cette transformation digitale, prenant en compte l’ensemble des services et des ressources humaines.
Déjà en janvier 2013, Kevin Gallot détaillait dans une chronique du Journal du Net : « Les réseaux sociaux au cœur de l’entreprise : un choix « durable » » prenant en compte les évolutions technologiques, mais aussi mettant au coeur de l’entreprise : l’humain.

Bien au-delà des impacts en communication externe, la transformation digitale touche tous les départements d’une entreprise, qu’elle soit grande ou qu’elle soit une PME ou encore une TPE.

Pourquoi ? Les usages évoluent, les modes de consommation également : chaque entreprise doit pouvoir évoluer à sa vitesse, à sa manière avec ses moyens sur ces nouveaux canaux.

 

Kevin Gallot – mars 2016
Etude Baromètre de la Transformation Digital 2016 sur CSC